La dermatologie : définition et enjeux actuels

0 Commentaire
1018 Vues

La dermatologie est un sujet très vaste qui s’attache à traiter les maladies et les affections qui touchent la peau, mais également les organes génitaux, les muqueuses, les ongles ou encore les cheveux. Si le nom de certaines maladies est bien connu du grand public, d’autres font partie des maladies rares pour lesquelles il n’existe pas encore de traitements.

Les enjeux de la dermatologie sont aujourd’hui bien réels pour faire face aux besoins des patients, tant au niveau de la disponibilité des dermatologues que de la mise au point de traitements efficaces. Définition, domaines d’activité ou encore liste des principales pathologies, voici une présentation globale de la dermatologie.

La dermatologie : présentation de cette spécialité médicale

La dermatologie correspond à une branche de la médecine. Un dermatologue est donc un médecin qui a opté pour une spécialisation en dermatologie, ce qui correspond à dix années d’études.

Les domaines d’activité de la dermatologie

La dermatologie présente un champ d’activité très large, puisqu’elle s’intéresse :

  • à la peau ;
  • aux muqueuses, comme la bouche et les organes génitaux ;
  • aux phanères, c’est-à-dire aux ongles, aux poils et aux cheveux.

Mais la dermatologie comporte également des spécialités, dont :

  • la vénérologie ;
  • la dermatologie esthétique.

La vénérologie correspond à l’étude des maladies sexuellement transmissibles, ITS, comme les chlamydiae, le VIH ou l’herpès.

Concernant la dermatologie esthétique, elle consiste à corriger les imperfections de la peau, comme des tâches, des cicatrices ou encore des vergetures.

Le rôle du dermatologue

La peau, les muqueuses, les ongles et le cuir chevelu sont exposés à de très nombreux risques, comme :

  • des champignons ;
  • des virus ;
  • des brûlures ;
  • l’exposition au soleil ;
  • des bactéries ;
  • des parasites ;
  • des mutations génétiques ;
  • Etc.

Tous ces risques provoquent des maladies dermatologiques, des cancers, des infections ou encore des brûlures. La génétique peut également causer des maladies dermatologiques. Les hommes et les femmes, à tous les âges de la vie, du nourrisson à la personne âgée, toute la population peut être touchée par un problème de peau,

Le rôle d’un dermatologue est multiple, car il agit à différents niveaux. Premièrement, il pose un diagnostic. Pour cela, il analyse les symptômes physiques du patient. Il dispose de différents outils et techniques, comme :

  • le laser ;
  • le dermatoscope ;
  • la biopsie ;
  • la dermoscopie ;
  • l’exérèse chirurgicale ;
  • etc.

Il questionne également le patient sur ses habitudes, son mode de vie ou encore ses antécédents médicaux.

Deuxièmement, le dermatologue propose un traitement adapté à son patient. Parfois, il procède à un acte chirurgical dans son cabinet.

Troisièmement, il intervient également dans la prévention des maladies de la peau.

Quels sont les enjeux de la dermatologie ?

La dermatologie doit faire face à des défis majeurs afin de continuer à accompagner les patients.

L’importance de la peau, des muqueuses et des phanères dans le corps humain

Tout d’abord, il est important de rappeler l’importance de la peau, des muqueuses et des phanères dans le corps humain. Ainsi, la peau représente un tiers du poids du corps humain. Pour un adulte, la peau correspond à une surface d’environ deux mètres carrés.

Le rôle de la peau et des muqueuses est fondamental, car elles servent d’enveloppe protectrice et de barrière naturelle. Elles sont en contact direct avec l’environnement extérieur et leur dysfonctionnement peut laisser pénétrer des agents extérieurs dans le corps humain.

En France, on estime que plus d’un tiers de la population souffre d’une maladie de la peau. En Europe, un sondage, réalisé sur 44 689 adultes européens, montre que 47,9 % de la population a déclaré une affection dermatologique durant les douze mois qui ont précédé l’étude.

Un des enjeux de la dermatologie est donc de faire face à ce nombre très important de malades. Les maladies de la peau sont des affections courantes qui peuvent occasionner plusieurs types de conséquences :

  • physiques ;
  • psychologiques ;
  • sociales ;
  • professionnelles ;
  • etc.

L’évolution du nombre de dermatologues

Si le nombre de personnes atteintes par une maladie de la peau reste très élevé, le nombre de dermatologues continue, lui, de diminuer. De plus, la répartition des professionnels sur le territoire français est déséquilibrée. Certains patients de certaines régions doivent attendre plusieurs mois avant de pouvoir consulter un dermatologue.

En mars 2023, une tribune a été publiée afin d’alerter sur l’état de la dermatologie en France. Cette tribune a été réalisée par un collectif d’associations de malades et de professionnels de santé :

  • la Fédération Française de la Peau ;
  • la Société Française de Dermatologie ;
  • le Syndicat National des Dermatologues Vénérologues ;
  • la Filière Maladies Rares Dermatologiques (FIMARAD) ;
  • la Fédération Française pour la Formation Continue et l’Evaluation en Dermatologie Vénérologie.

Des pathologies souvent mal connues ou reconnues

Le troisième enjeu majeur de la dermatologie concerne les pathologies en elles-mêmes. En effet, la dermatologie regroupe des pathologies très diversifiées qui sont parfois très mal connues ou reconnues. Poser un diagnostic peut prendre beaucoup de temps et imposer à des patients une véritable errance dermatologique.

Le rôle des associations est alors primordial pour :

  • sortir les malades de leur isolement ;
  • leur donner accès à davantage d’informations ;
  • faire porter leur voix auprès des autorités ;
  • organiser des actions de soutien et de mobilisation ;
  • faire avancer la recherche.

Exemples de maladies dermatologiques

Pour finir cette présentation générale de la dermatologie, nous souhaitions mettre en avant quelques-unes des principales affections et maladies dermatologiques :

  • l’acné ;
  • la dermatite atopique et l’eczéma ;
  • le vitiligo ;
  • la maladie de Verneuil ;
  • la rosacée ;
  • l’urticaire ;
  • les verrues ;
  • la gale ;
  • le cancer de la peau avec le carcinome et le mélanome ;
  • la couperose ;
  • le furoncle ;
  • l’herpès, dont l’herpès génital ;
  • le zona ;
  • le psoriasis ;
  • l’alopécie ;
  • l’épidermolyse bulleuse ;
  • l’Ichtyose.

Ces maladies peuvent toucher aussi bien des enfants que des personnes âgées, des hommes que des femmes. Certaines maladies peuvent être soignées, d’autres n’ont pas encore de traitement médical. Certaines sont génétiques, d’autres pas.

En conclusion, parce que les maladies dermatologiques touchent un Français sur trois, cette spécialité médicale fait véritablement partie de la vie quotidienne.


Les différentes crèmes solaires pour protéger sa peau

L’offre de crèmes solaires s’est démultipliée ces dernières années. Alors,...

Comment protéger sa peau du soleil

Comment bien se protéger du soleil ?

À la sortie de l’hiver, les premiers rayons de soleil...