La chirurgie réparatrice pour soigner les blessures physiques et psychologiques

0 Commentaire
525 Vues

La chirurgie réparatrice pour soigner les blessures physiques et psychologiques

La dermatologie soigne les maladies et les affections de la peau. La chirurgie réparatrice soigne les blessures corporelles ainsi que les blessures psychologiques. En effet, certains traumatismes subis par la peau, comme des cancers ou des brûlures, peuvent laisser des traces indélébiles et causer une véritable souffrance psychique.

Alors, les dermatologues peuvent proposer à leurs patients, adultes ou enfants, de programmer une opération de chirurgie réparatrice. Mais quelles sont les origines de cette discipline ? Quels sont ses différents domaines d’application ? Et en quoi diffèrent-elles de la chirurgie esthétique ? Nous vous proposons de découvrir les réponses à toutes ces questions.

Qu’est-ce que la chirurgie réparatrice ?

Différente de la chirurgie esthétique, la chirurgie réparatrice s’attache à réparer les corps. Les chirurgiens dermatologues peuvent intervenir sur les différentes parties du corps, des membres inférieurs jusqu’au visage.

Les origines de la chirurgie réparatrice

Parfois appelée chirurgie reconstructrice ou chirurgie dermatologique, la chirurgie réparatrice est apparue lors de la Première Guerre mondiale. En effet, au sortir de la guerre, ce sont près de 15 000 soldats qui reviennent du conflit avec des blessures au visage. On les appelait d’ailleurs les “gueules cassées”. Fractures à la mâchoire, pertes d’os, de peau, de muscles ou encore de muqueuses, les gueules cassées sont défigurées.

La chirurgie réparatrice est née pour réparer ces blessés de guerre. Le Pr J.-Louis Blanc, vice-président du comité scientifique de la Fondation des Gueules cassées explique : “La complexité des blessures va conduire les chirurgiens à inventer des techniques de chirurgie pour remplacer l’os grâce à des greffes”.

Différence entre chirurgie réparatrice et chirurgie plastique

La chirurgie réparatrice s’adresse à des adultes, hommes ou femmes, mais également à des enfants. Elle a été mise au point pour réparer le physique après :

  • un traumatisme ;
  • une malformation ;
  • une blessure ;
  • un accident ;
  • une maladie ;
  • une opération ;
  • un cancer.

 

De son côté, la chirurgie plastique vise à modeler le corps et à travailler son esthétisme.

La chirurgie réparatrice est entièrement prise en charge par la Sécurité sociale, contrairement à la chirurgie esthétique qui n’est pas remboursée.

Pourquoi la chirurgie réparatrice est-elle incontournable en dermatologie ?

En dermatologie, la chirurgie réparatrice est indispensable, car elle répond à des problématiques réelles. Mise au point pour soigner les blessés de la guerre, la chirurgie dermatologique soigne désormais les blessés de la vie. En effet, ses domaines d’application sont très diversifiés. Cette discipline de la dermatologie permet de soigner les souffrances physiques, mais également les souffrances psychologiques.

Les blessures physiques peuvent entraîner de véritables traumatismes psychologiques. Pour les patients, il est parfois difficile d’accepter son reflet dans le miroir, sans parler du regard des autres. La vie sociale, la vie professionnelle et même la vie familiale peuvent en subir les conséquences.

Très concrètement, voici pour quelles occasions il est possible de recourir à la chirurgie réparatrice :

  • une malformation de naissance, comme le bec de lièvre ;
  • une maladie de la peau, comme la maladie de Verneuil ;
  • une maladie rare, comme la Cutis Laxa ;
  • des cancers, comme le cancer du sein ;
  • des brûlures ;
  • des kystes ou des lipomes ;
  • des lésions de la peau ;
  • des cicatrices ;
  • etc.

Chirurgie réparatrice : exemples d’interventions

La dermatologie représente une branche de la médecine qui traite la peau, les muqueuses et les phanères. Il s’agit donc d’une discipline qui soigne les maladies de la peau et les traumatismes qu’elle a pu subir.

La chirurgie réparatrice pour le cancer du sein

Le cancer du sein correspond au cancer le plus fréquent en France. Parfois, le traitement impose de procéder à une opération chirurgicale appelée mastectomie. Il s’agit de retirer tout le sein ou une partie seulement, selon l’analyse des cellules cancéreuses.

Les femmes ayant subi une ablation du sein peuvent bénéficier d’une reconstruction mammaire. Cette opération de chirurgie réparatrice consiste à reconstruire :

  • le sein ;
  • le mamelon ;
  • l’aréole.

Soigner les grands brûlés grâce à des greffes de peau

Les brûlures peuvent toucher toutes les parties du corps, les adultes ainsi que les plus jeunes. Les causes des brûlures sont multiples, comme :

  • un accident de la route ;
  • un accident domestique, avec de l’eau bouillante, un fer à repasser, etc. ;
  • des produits chimiques ;
  • un incendie ;
  • une explosion ;
  • etc.

Il existe trois degrés de brûlure : du premier degré avec l’atteinte de l’épiderme au troisième degré avec atteinte des trois couches de la peau. Certaines brûlures peuvent atteindre des zones vitales, comme le visage, ou des zones fonctionnelles, comme la main ou le pied.

Le traitement des brûlures est pris en charge par la Sécurité sociale, grâce à la chirurgie réparatrice. En fonction de la nature de la brûlure, de sa profondeur et de l’étendue de la cicatrice, plusieurs techniques peuvent être mises en place, comme la greffe ou le lambeau.

Accompagner l’amaigrissement avec la chirurgie dermatologique

Dans certains cas d’obésité, des opérations sont proposées aux patients afin de les aider à perdre du poids. C’est par exemple le cas de :

  • la sleeve gastrectomie ;
  • la pose d’un anneau gastrique ;
  • le by-pass gastrique.

Mais ces opérations chirurgicales entraînent des changements corporels importants qui peuvent nécessiter une chirurgie réparatrice. Ainsi, après avoir connu une perte de poids importante, la peau se distend à différents endroits du corps, comme :

  • le ventre ;
  • les bras ;
  • les cuisses ;
  • les seins;
  • etc.

Différentes opérations de chirurgie réparatrice sont alors proposées aux patients, parmi lesquelles l’abdominoplastie, la plastie mammaire ou le lifting du bras.

En conclusion, la chirurgie réparatrice aide à effacer des blessures, des maladies ou des malformations corporelles et participe à soigner le mal-être qui a pu en découler.


Comment protéger sa peau du soleil

Comment bien se protéger du soleil ?

À la sortie de l’hiver, les premiers rayons de soleil...

patient expert en dermatologie

Tout savoir sur le patient expert en dermatologie

L’alopécie, l’eczéma de contact, le lichen, les mélanomes ou encore...