Quel grain de beauté nécessite de voir un dermatologue ?

0 Commentaire
1201 Vues

Le grain de beauté, ou naevus, correspond à une petite tâche qui apparaît sur la surface de la peau. Certaines personnes présentent moins de dix grains de beauté, tandis que d’autres peuvent en avoir des dizaines à différents endroits du corps.

Mais tous les grains de beauté sont-ils identiques ? Peuvent-ils changer d’apparence et quand faut-il prendre rendez-vous chez un dermatologue ? De la différence entre le grain de beauté, le mélanome et le cancer de la peau à la règle ABCDE qui fait office de référence en France, nous répondons à toutes vos questions. Vous saurez ainsi comment surveiller vos grains de beauté et quand contacter un dermatologue.

Pourquoi faut-il surveiller ses grains de beauté ?

S’il est important de surveiller ses grains de beauté, c’est parce qu’ils peuvent être à l’origine d’un mélanome. En effet, on estime que dans 20 % des cas, le grain de beauté est à l’origine du développement d’un mélanome. Concernant le mélanome, il faut savoir qu’il s’agit d’un cancer de la peau. Il représente même 2 à 3 % de l’ensemble des cancers.

En surveillant ses grains de beauté, il est possible de détecter très rapidement un mélanome. Lorsqu’ils sont détectés à un stade précoce, les mélanomes peuvent être traités de façon efficace.

Cette surveillance doit être régulière, car de nouveaux grains de beauté peuvent apparaître à différents âges de la vie. De plus, certaines personnes présentent davantage de grains de beauté que d’autres. Enfin, des facteurs de risque favorisent l’apparition de mélanomes, comme : 

  • l’exposition aux rayons ultraviolets ;
  • les personnes plus sensibles aux rayonnements, comme les personnes ayant la peau blanche ou des taches rousseur ;
  • la présence de nombreux grains de beauté sur le corps ;
  • des antécédents familiaux de mélanome ;
  • des brûlures solaires ;
  • etc.

Grain de beauté : quand consulter un dermatologue ?

Le dermatologue est le spécialiste de la peau capable d’analyser les grains de beauté et de détecter d’éventuels mélanomes. Mais quand faut-il prendre rendez-vous avec son dermatologue ? 

Dans plusieurs cas bien particuliers :

  • Premièrement, il faut consulter son dermatologue de façon régulière si l’on est une personne à risque. Comme nous venons de le voir, une personne à risque est une personne ayant la peau très blanche, des taches de rousseur, de nombreux grains de beauté, des antécédents familiaux, etc. 
  • Deuxièmement, la consultation chez un dermatologue s’impose si un grain de beauté : 
  • provoque des démangeaisons ;
  • se met à saigner sans raison apparente ;
  • a changé récemment de forme, de taille, de couleur ou d’aspect ;
  • devient douloureux ;
  • représente une gêne, car situé sur une zone de frottement au niveau de la ceinture, du soutien-gorge ou du cou notamment.

Dans chacun de ces cas, le grain de beauté est considéré comme suspect et doit être montré à un dermatologue.

Le dermatologue est ensuite en mesure de réaliser une analyse plus approfondie.

  • Troisièmement, en règle générale et en dehors de ces deux cas, il est conseillé de consulter un dermatologue une fois par an.

Zoom sur la méthode ABCDE pour surveiller ses grains de beauté

À la maison, il est tout à fait possible, et même recommandé, de surveiller ses grains de beauté de façon régulière, tous les trois mois. Pour exercer cette surveillance en toute sécurité, une règle a été mise au point : la règle dite ABCDE. C’est une méthode qui sert de référence en France. Il s’agit d’une démarche analytique visuelle.

Que signifie ABCDE et comment cela permet de prendre en compte tous les changements possibles d’un grain de beauté, peu importe sa localisation sur le corps ?

La règle ABCDE signifie : 

  • A pour asymétrie ;
  • B pour bord ;
  • C pour couleur ;
  • D pour diamètre ;
  • E pour évolutivité.

Concrètement, il faut consulter un dermatologue si son grain de beauté : 

  • n’est pas régulier autour de son centre ;
  • présente des bords irréguliers ou mal délimités ;
  • comporte plusieurs couleurs, comme le noir, le marron, le rouge ou le blanc ;
  • est d’une taille supérieure à 6 mm ;
  • évolue et donc change de couleur, d’épaisseur, de dimension ou de forme.

Conseils pour réaliser un premier auto-examen cutané de ses grains de beauté

La règle ABCDE nécessite d’examiner la totalité de son corps pour n’oublier aucun grain de beauté. Cet examen doit être réalisé tous les trois mois afin de pouvoir observer au plus tôt un quelconque changement.

Il est conseillé de procéder à cet auto-examen cutané en trois étapes :

  

  • un examen direct à l’œil nu de toutes les parties visibles de son corps ;
  • un examen à l’aide d’un miroir en pied pour observer les parties de côté, le visage ou le haut du corps;
  • un examen avec un miroir à main pour les parties corporelles les plus inaccessibles, comme le dos, le cuir chevelu ou la face interne des cuisses.

En résumé, il faut consulter un dermatologue lorsqu’un grain de beauté a changé de forme, d’apparence ou de taille. Il est également recommandé de se rendre chez ce spécialiste de la peau lorsqu’un grain de beauté démange, saigne ou se trouve sur une zone de frottement.


Comment protéger sa peau du soleil

Comment bien se protéger du soleil ?

À la sortie de l’hiver, les premiers rayons de soleil...

patient expert en dermatologie

Tout savoir sur le patient expert en dermatologie

L’alopécie, l’eczéma de contact, le lichen, les mélanomes ou encore...