Comment bien se protéger du soleil ?

15 Commentaires
133 Vues

À la sortie de l’hiver, les premiers rayons de soleil sont accueillis avec beaucoup de plaisir. Après les journées grises et froides, on prend plaisir à sentir le soleil réchauffer sa peau. Oui, mais connaissez-vous les risques du soleil du printemps pour la peau ? 

Saviez-vous par exemple que les premiers rayons du soleil peuvent être aussi dangereux pour la peau que les canicules estivales ? Découvrez les enjeux liés au retour du soleil pour la peau ainsi que des conseils concrets pour vous protéger en toutes circonstances.

Pourquoi est-il important de protéger sa peau du soleil dès l’arrivée du printemps ?

Chaque année, l’arrivée du printemps réveille l’envie de sortir, de manger en terrasse, de se promener au soleil, de jardiner ou de lézarder sur une chaise longue. Mais le soleil du printemps n’est pas sans danger pour la peau pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il faut savoir que la peau est plus fragile au sortir de l’hiver. Elle a peu vu le soleil et, au contraire, a subi un climat froid et sec. 

Ensuite, au printemps, il ne fait pas encore très chaud. Les températures relativement basses incitent à sortir sans protection solaire. En effet, on pense plus à mettre de la crème solaire lorsque le thermomètre affiche 30° que lorsqu’il ne fait que 18°. Pourtant, dans les deux cas, les rayons du soleil sont bien présents. 

Enfin, le rayonnement du soleil est composé de rayons UVB et de rayons UVA, qui peuvent causer : 

  • des coups de soleil ;
  • un vieillissement prématuré de la peau ;
  • des cancers ;
  • des maladies cutanées ;
  • des risques pour les yeux ;
  • des allergies ;
  • etc.

À noter que les rayons UVA peuvent également passer à travers les nuages. Un temps couvert et un ciel nuageux ne protègent pas contre les rayons UV. Concernant les enfants, il faut savoir qu’ils sont davantage exposés à ces risques, car leur peau est plus sensible. 

Pour protéger sa peau du soleil dès le printemps, il convient de suivre plusieurs conseils, à savoir : 

  • éviter de s’exposer pendant les heures les plus chaudes de la journée, entre 12h et 16h ;
  • porter des vêtements couvrants ;
  • porter des lunettes solaires présentant un marquage “CE” ;
  • utiliser une crème solaire avec un indice de protection adapté.

Conseils pour bien appliquer la crème solaire

La crème solaire est un élément important de protection de la peau contre le soleil, à condition de bien savoir l’appliquer. Avant toute chose, il faut rappeler que le fait de mettre une crème solaire ne protège pas complètement des rayons UV. Il faut donc rester vigilant et éviter de s’exposer trop longtemps au soleil.

Bien appliquer sa crème solaire signifie appliquer la crème sur toutes les surfaces de la peau exposées au soleil et veiller à ne pas oublier certaines zones, comme les oreilles, le derrière des genoux ou les pieds.

Sur le visage et le cou, il est recommandé d’utiliser une cuillère à café de crème solaire et de l’appliquer sur l’ensemble du visage avec des mouvements circulaires. Il est important de bien faire pénétrer la crème.

Sur le reste du corps, la quantité de crème solaire peut aller jusqu’à deux à trois cuillères à soupe. En cas de doute, il est préférable de mettre trop de crème que pas assez.

Pour les personnes qui utilisent une crème de jour, la crème solaire doit être appliquée après la crème de jour. Enfin, il faut savoir que certains fonds de teint présentent une protection solaire.

Bien appliquer sa crème solaire signifie également veiller à renouveler l’application de la crème solaire toutes les deux heures au minimum. De même, il faut remettre de la crème solaire après s’être baigné, s’être essuyé ou avoir beaucoup transpiré. 

Grains de beauté : réaliser une surveillance régulière

En dernier point, nous vous rappelons que protéger sa peau du soleil c’est aussi surveiller régulièrement ses grains de beauté. C’est important car dans 20% des cas ils peuvent causer le développement d’un mélanome. 

Un auto-examen permet de suivre l’évolution des grains de beauté et d’observer des changements dans leur aspect ou leur couleur. Plus précisément, cette surveillance passe par la règle ABCDE qui permet de vérifier les paramètres suivants du grain de beauté : 

  • Asymétrie;
  • Bord ;
  • Couleur ;
  • Diamètre ;
  • Évolution.

Les grains de beauté qui évoluent, changent de forme, d’apparence ou de taille doivent inciter à consulter un dermatologue. En cas de doute, il ne faut pas hésiter à montrer un grain de beauté afin d’écarter tout risque pour la santé.

En résumé, se protéger du soleil passe par différents réflexes à inclure dans sa routine quotidienne. Il s’agit d’être vigilant et de garder à l’esprit qu’une exposition prolongée au soleil peut entraîner des conséquences réelles sur la santé, dès les premiers jours du printemps et même si le ciel est couvert.


patient expert en dermatologie

Tout savoir sur le patient expert en dermatologie

L’alopécie, l’eczéma de contact, le lichen, les mélanomes ou encore...

expérience patient en dermatologie

L’importance de l’expérience patient en dermatologie

Dermatite atopique, verrues, cancer de la peau, brûlures, psoriasis, alopécie,...

Laissez votre commentaire

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité