Dermatologue et allergologue : qui consulter et quand ?

0 Commentaire
1431 Vues

Vous avez remarqué un changement au niveau de votre peau ou de vos cheveux, vous vous grattez souvent certaines zones du corps, etc. Mais quel médecin consulter ? Devez-vous voir un dermatologue ou un allergologue ? Nous vous proposons de découvrir les spécificités de ces deux professionnels de la santé afin de savoir qui consulter et quand.

Le dermatologue, un spécialiste des maladies de la peau

Le dermatologue est un médecin qui s’est spécialisé dans les maladies de la peau, des muqueuses et des phanères. À noter que les phanères désignent les poils, les ongles et les cheveux. Le rôle du dermatologue est donc d’observer, de diagnostiquer et de proposer un traitement adapté à chaque patient présentant une maladie de la peau, des muqueuses ou des phanères.

Il faut également savoir que la dermatologie esthétique et la vénérologie sont deux autres domaines d’activités de la dermatologie. De plus, la chirurgie réparatrice vient en aide aux personnes ayant certaines maladies de la peau ou ayant eu un accident, une brûlure, une lésion de la peau, un cancer, etc.

Parmi toutes les pathologies traitées en dermatologie, on peut citer :

  • l’acné ;
  • la dermatite atopique ;
  • l’urticaire ;
  • la couperose ;
  • le psoriasis ;
  • l’alopécie ;
  • les angiomes ;
  • l’eczéma de contact ;
  • l’herpès génital ;
  • les mélanomes ;
  • le prurit ;
  • les verrues ;
  • le vitiligo ;
  • les brûlures ;
  • les maladies génétiques de la peau ;
  • etc.

Pour traiter ces différentes affections, les dermatologues ont à leur disposition différents outils, comme le laser et le dermascope. Selon la maladie de peau, ils ont recours à plusieurs actes dermatologiques, dont :

  • l’exérèse chirurgicale ;
  • la biopsie ;
  • la cryochirurgie ;
  • la photothérapie ;
  • le laser ;
  • etc.

L’allergologue et le traitement des allergies

Concernant l’allergologue, c’est un médecin spécialisé dans le traitement des allergies. En France, on estime qu’entre 25 % et 30 % de la population présente une allergie. Ce chiffre a considérablement évolué ces dernières années. Les allergies ont des causes et des manifestations multiples. Ainsi, il convient de différencier :

  • l’allergie alimentaire ;
  • l’allergie médicamenteuse ;
  • l’allergie respiratoire ;
  • l’allergie cutanée.

L’allergie respiratoire peut se traduire par une conjonctivite, une crise d’asthme ou une rhinite allergique. La rhinite allergique peut être provoquée par les poils d’animaux, de la poussière, les pollens, etc.

Concernant l’allergie alimentaire, elle peut entraîner des poussées d’eczéma, des troubles digestifs, un gonflement des lèvres, un œdème de Quincke jusqu’au choc anaphylactique.

Le rôle de l’allergologue est d’identifier les causes d’une allergie. Ayant identifié l’allergène responsable de son état, le patient peut ainsi limiter son exposition et donc réduire l’allergie. Plusieurs techniques sont utilisées par les allergologues, comme :

  • le test cutané ou prick-test ;
  • l’analyse de sang avec le dosage des IgE ;
  • le test de provocation aux allergènes.

Parfois, une désensibilisation peut être proposée à certains patients allergiques aux acariens, à certains pollens ou au venin d’hyménoptères, comme les guêpes ou les frelons.

Quand consulter un dermatologue ou un allergologue ?

Nous le voyons, le dermatologue et l’allergologue sont deux spécialités de la médecine bien distinctes. Mais comment savoir quel spécialiste consulter ? En premier lieu, il convient de consulter son médecin traitant. En effet, dans le parcours de soins, c’est le médecin généraliste qui oriente le patient vers un dermatologue ou un allergologue. Cette orientation se fait en fonction des antécédents allergiques du patient, mais aussi en fonction des symptômes constatés.

Quels symptômes pour consulter un dermatologue ?

Les symptômes qui doivent conduire à consulter un dermatologue sont nombreux, car cette branche de la médecine touche des zones corporelles très variées. Ainsi, chaque personne confrontée à des problèmes de poils, de cheveux, de muqueuses, d’ongles ou de peau peut être amenée à consulter un dermatologue. Voici quelques exemples de signes physiques qui doivent attirer l’attention :

  • une tache sur la peau qui change de couleur, de forme ou d’aspect ;
  • une perte de cheveux ;
  • des irritations cutanées ;
  • une décoloration de la peau ;
  • l’apparition de nodules saillants ou d’abcès ;
  • etc.

Quels symptômes pour consulter un allergologue ?

Pour consulter un allergologue, il faut avoir observé l’un des signes de l’allergie. Toutes les personnes ne réagissent pas de la même manière face à un allergène. De plus, une même personne peut réagir différemment face au même allergène à deux moments différents de sa vie. Cependant, voici quelques symptômes qui peuvent faire penser à une allergie et qui doivent inciter à consulter un médecin allergologue :

  • une conjonctivite ;
  • du prurit, des rougeurs ou de la sécheresse cutanée, qui sont les signes d’un eczéma de contact ;
  • des éternuements et des écoulements nasaux comme pour une rhinite ;
  • des difficultés à respirer comme pour l’asthme ;
  • des douleurs abdominales, des vomissements et des diarrhées ;
  • etc.

Pour parler d’allergie, il faut que l’un ou que plusieurs de ces symptômes surviennent de façon répétée et non occasionnelle. Par exemple, les symptômes de la rhinite qui apparaissent chaque année au printemps peuvent être le signe d’une allergie aux pollens.

Dermatologue et allergologue sont deux spécialités de la médecine qui traitent des symptômes et des pathologies différentes.


MDPHG

Nos conseils pour compléter votre dossier MDPH

Pour faire valoir vos droits aux prestations Handicap ou demander...

Trouver un dermatologue en France

Le point sur la difficulté à trouver un dermatologue

C’est un fait : trouver un dermatologue devient très difficile....